• fr

Échec des négociations sur l'actualisation du droit de grève (gentlemen's agreement de 2002)

Catégorie : Actualité sociale   Date : 19/02/2016

La semaine dernière, les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des Dix s’étaient attelés à négocier une actualisation du droit de grève, tel que cela avait été prévu dans le gentlemen's agreement de 2002. Ce dernier prévoit en effet un certain nombre de conventions que les syndicats et les employeurs s’engagent à respecter en cas de grèves ou conflits sociaux. Ces accords ne sont toutefois pas contraignants sur le plan juridique (et restent donc parfois lettre morte dans la pratique). 

Suite à certains incidents récents survenus lors de grèves/conflits sociaux, et sous la pression des politiques, tant les employeurs que les syndicats étaient disposés à négocier une actualisation du droit de grève. En dépit de plusieurs rencontres discrètes entre les deux parties, celles-ci n’ont finalement pas pu parvenir à un accord à ce sujet la semaine dernière. 

Le Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi et de l’Économie, Kris Peeters, va maintenant, dans un premier temps, s’informer auprès des partenaires sociaux afin de savoir clairement quelles ont été les pierres d’achoppement lors des négociations visant à cette actualisation. Les étapes suivantes seront ensuite envisagées. 

Nous ne manquerons évidemment pas de vous informer des prochains développements.