• fr

CP 144/145 - Travail d'étudiant : Combinaison du travail d'étudiant et du travail occasionnel dans l'agriculture et l'horticulture

Catégorie : Sectoriel   Date : 22/05/2015

Explications

Le travail d'étudiant peut être combiné à du travail occasionnel dans l'agriculture et l'horticulture, et ce, pour 150 jours par an au maximum :

  • D'abord 50 jours comme étudiant ;
  • Puis 65 jours comme travailleur occasionnel dans l'agriculture et/ou l'horticulture ;
  • Et éventuellement encore 35 jours comme travailleur occasionnel dans la culture de chicons ou de champignons.

Conséquence pour les cotisations ONSS

Pour les 50 premiers jours prestés comme étudiant, la cotisation de solidarité pour le travail d'étudiant (8,14 %) est calculée. Ce calcul est effectué sur le salaire réel et pas sur le forfait pour le travail occasionnel dans l'agriculture et l'horticulture.

Pour les jours prestés comme travailleur occasionnel dans l'agriculture et l'horticulture, les pourcentages ordinaires de cotisation sont appliqués sur le forfait journalier correspondant pour l'agriculture ou l'horticulture.

Dimona

Pour la Dimona, les 50 premiers jours doivent être déclarés sous le type de travailleur « STU ».
À partir du 51e jour (pour les 65 jours et les 35 jours supplémentaires éventuels comme travailleur occasionnel), il convient d'utiliser le type « EXT ».

Source :