• fr

CP 314 - Coiffure et soins de beauté : Indemnité vêtement

Catégorie : Sectoriel   Date : 17/07/2015

Dans la Commission paritaire de la coiffure et des soins de beauté, des vêtements de protection sont prévus pour les travailleurs. Pour la coiffure, il peut par exemple s'agir d'un tablier-bavette ou de gants à usage unique. Pour les soins de beauté, il peut par exemple s'agir d'une tunique, d'un tablier... 

Les situations suivantes sont possibles :

  1. L'employeur met les vêtements de protection à la disposition et se charge de leur entretien et de leur nettoyage. 
  2. Lorsque l'employeur ne met pas de vêtements de travail à la disposition des travailleurs et ne se charge pas de leur achat, leur entretien ou leur nettoyage, le travailleur doit acheter et entretenir lui-même ses vêtements de travail. L'employeur paie en contre-partie une indemnité de 1,5 EUR par jour de travail presté ou entamé. 
  3. Si l'employeur prévoit des vêtements de travail, mais que le travailleur doit se charger lui-même de leur entretien, l'employeur doit payer une indemnité d'1 EUR par jour de travail presté ou entamé. 
  4. Si la liberté de la tenue de travail est mentionnée explicitement dans le règlement de travail ou dans le contrat de travail, et ce, après une analyse des risques (tenant compte de l'art. 3 de l'A.R du 06/07/2004 relatif aux vêtements de travail), l'employeur ne doit pas payer d'indemnité. 

Source :

  • CCT du 17 mars 2010 relative aux vêtements de protection et au nettoyage et à l'entretien des vêtements de travail.