• fr

Chômage temporaire suite aux attentats terroristes prolongé jusqu'au 21 janvier 2017

Catégorie : Actualité sociale   Date : 6/01/2017

Comme nous vous l’avons déjà communiqué précédemment, il est possible d’invoquer du chômage temporaire pour cause de force majeure suite aux attentats terroristes du 22 mars 2016 à Bruxelles et à l’aéroport.

Les travailleurs qui n’ont pas pu être occupés en raison des attentats peuvent prétendre à une indemnité de l’ONEM. Cela s’applique non seulement aux travailleurs occupés à l’aéroport de Bruxelles-National, mais aussi à ceux occupés dans tous les endroits possibles touchés par les attentats. (Pour plus d’informations, nous vous renvoyons à notre précédent flash du 25/03/2016 à ce sujet.)

Dans un premier temps, ce régime n’était d’application que jusqu’au 31 mars 2016, mais il a alors été constaté que la situation était loin de s’être normalisée et l’ONEM a alors indiqué que le chômage temporaire pour cause de force majeure suite aux attentats pouvait encore être demandé.

Il ressort du dernier communiqué de l’ONEM que le recours au chômage temporaire suite aux attentats terroristes est encore possible jusqu’au 21 janvier 2017 inclus.

Source :