• fr

L'accord du gouvernement flamand 2014-2019

Catégorie : Actualité sociale   Date : 14/08/2014

Le nouveau gouvernement flamand a publié sur son site web le texte de l’accord pour la session législative 2014-2019. Dans ce texte, les politiques flamands ont exprimé leur vision. 

Nous vous présentons ici, une vue concise des points les plus importants en matière d’emploi.

Tout le monde au travail

Le gouvernement flamand veut renforcer la politique d’activation en mettant en place des solutions sur mesure et basées sur les compétences. Le VDAB va y jouer un rôle important. Cela peut se faire grâce à une meilleure sélection des candidats, plus de formation pratique, des stages et une meilleure adéquation entre l’offre et la demande.

La politique du groupe flamand est grandement simplifiée. Le nombre de réglementations sera limitée à 3 groupes-cibles : les jeunes, les personnes de + de 55 ans et les personnes ayant un handicap

Ces mesures qui mettent l’accent sur un emploi subventionné (PWA, l’article 60, §7 et l’article 61 (OCMW-emploi), GESCO (contractuels subventionnés) en WEP+) sont transformés en un système de « expérience de travail temporaire ».

Carrières renforcées

Le Gouvernement Flamand s’efforce à maintenir les travailleurs au travail plus longtemps. En mettant l’accent sur la formation axé sur plusieurs outils existants sur le marché du travail (chèques-formation, congé éducation payé, crédit formation), ceux-ci seront fusionnés en un outil de soutien unique fournissant une soutien financier et/ou congé supplémentaire central.

Il s’agit d’un dépistage de langue obligatoire prévu pour les demandes d’emploi étrangers. En cas de connaissance insuffisante, un trajet d’accompagnement sera fourni par le VDAB.

De plus, en collaboration avec Syntra-Flandres, l’attention nécessaire sera consacrée aux formations orientées vers l’esprit d’entreprise. 

Apprendre et travailler

L’apprentissage industriel lest devenu une compétence flamande. Dans ce contexte, un double système intégré est élaboré pour ‘apprendre et travailler’.

Equilibre travail – vie privé 

En soutien à l’équilibre ‘travail-vie privée, un système flamand est en cours d’élaboration, en rapport avec le soutien des congés thématiques pour soins. Ce système est complémentaire à l’indemnité fédérale pour ces congés thématiques. 

Suite à la régionalisation des titres-services, le gouvernement flamand a supprimé l’obligation de recruter 60 % de chômeurs ou bénéficiaires du revenu d'intégration.

Allocations familiales

Le gouvernement flamand profite du transfert des compétences des prestations familiales pour simplifier le système en profondeur. Nous partons du principe que chaque enfant est le même et que la famille doit bénéficier du même montant d’allocations familiales par enfant. Le régime des rangs et d’âge sera abolie.

L’allocation pour enfant ayant des besoins de soins de santé spécifiques et des orphelins reste maintenue. Pour les enfants qui grandissent dans une famille à faible revenu, un supplément social sera octroyé.

Travail intérimaire dans le secteur public

En concertation avec les syndicats, les Gouvernement Flamand veut rendre possible que les services et agences du gouvernement flamand puissent bénéficier des mêmes conditions que secteur privé pour le travail intérimaire.

Source: